P@T d'Aix en Othe

Point d'Accueil de téléformation, la formation près de chez vous

La MJC/MTP est la structure porteuse du P@T pour Aix-en-Othe et ses environs.

Le P@T bénéficie des installations informatiques de la structure: ordinateurs, imprimantes et locaux. 

 

Comment ça fonctionne?

 

Les formations s’adressent aux demandeurs d’emploi, aux salariés. Elles doivent être financées par le Conseil Régional

Le demandeur d’emploi définit son projet avec sa (son) conseillère (ier) de Pôle Emploi ou de la Mission Locale.

Le besoin de formation déterminé en fonction du projet fait l’objet d’une demande de financement et est établie par Pôle Emploi.

 

Le demandeur est ensuite reçu au P@T par un des bénévoles de la MJC/MPT qui vérifie l’adéquation de la demande avec le projet du demandeur et choisit l’organisme de formation qui assurera le suivi et la formation du stagiaire, il s’agit dans la majorité des cas des GRETA de la Région.

 

Le planning de formation est décidé ente le stagiaire, le P@T et l’organisme de formation, l’accord de financement est obtenu auprès du Conseil Régional.

 

La formation commence, elle s’effectue en général à raison de 3 ou 3 h 30 par jour sur 2 ou 3 jours par semaine. le stagiaire est accueilli par le bénévole chargé de l’accompagner (accompagnateur relais)

 

 

Il est connecté avec l’organisme de formation, le formateur est à sa disposition pour l’aider dans sa progression, corriger ses exercices. L’accompagnateur relais n’est que le support technique et en aucun cas n’intervient sur la formation. 

 

 

Quelles formations sont disponible?

 

 

Langues vivantes, bureautique, comptabilité, gestion du personnel, paies, assistant commercial, gestion commerciale, préparation aux concours administratifs, préparation aux concours sanitaires et sociaux (infirmier, aide-soignant, ambulancier...) et beaucoup d’autres. 

 

 

Les salariés

 

Ils peuvent bénéficier de formations, il faut définir le besoin avec l’employeur qui dans ce cas participe à hauteur de 50 % au financement, les 50 % restant sont financés par le Conseil Régional. Les procédures sont ensuite les mêmes.