La gestion des déchets ménagers comprend la collecte et le traitement.

Si la compétence Traitement a été transférée au Syndicat Départemental d’Élimination des Déchets de l’Aube (SDEDA), la collecte et la gestion de la déchèterie est du ressort de la CCPO.

Les ordures ménagères résiduelles (OMr)

Définition

 Les déchets ménagers résiduels correspondent aux déchets qui restent une fois le tri effectué. Il s'agit donc des déchets qui ne peuvent être compostés ou recyclés, ceux que l'on jette dans son sac noir.

La collecte des OMr

La collecte des ordures ménagères résiduelles est assurée au porte-à-porte et en régie c'est-à-dire avec du matériel et des agents de la CCPO.

Ces agents assurent le ramassage deux fois par semaine sur le bourg d'Aix-en-Othe et une fois par semaine pour le reste du territoire.

La régie de collecte est constituée de 4 agents qui disposent de 2 camions (dont un de secours).

Que deviennent nos OMr ?

Jusqu'à la mi-janvier 2021, les OMr de la CCPO étaient traitées sur le site de l'Installation de Stockage des Déchets Non Dangereux de Saint-Aubin (entreprise SUEZ). 

Depuis le 18 janvier 2021, elles sont traitées dans l'Unité de Valorisation Energétique Valaubia située à La Chapelle Saint-Luc (délégation du service public à Veolia).

Les emballages et les papiers

Définition

 Il s'agit des déchets que l'on jette dans le sac jaune. Ils comprennent : 

  • les papiers (journaux, magasines, papiers de bureau, sacs)
  • les emballages en carton (boîtes, briques, rouleaux et suremballages)
  • les emballages en métal (aérosols, boîtes, canettes, bidons)
  • les emballages en plastique (boîtes, bouteilles, pots, barquettes, sacs...).

Depuis juin 2016, la CCPO fait partie des collectivités en expérimentation de l'extension des consignes de tri "plastique". En effet, la plupart des Aubois ne peuvent mettre que les bouteilles et flacons en plastique dans leur sac jaune alors que les habitants de notre territoire peuvent aussi y jeter : pots de yaourt, barquettes de jambon, pots de crème fraîche,...

La collecte des sacs jaunes

La collecte des sacs jaunes est assurée dans le cadre d'un marché de prestations de service.

Le titulaire actuel du marché est la société Coved.

Que deviennent nos sacs jaunes ?

Après la collecte sur le Pays d'Othe, la camion se rend au centre de tri d'Ormoy (89).

Le process va permettre d'ouvrir les sacs jaunes pour libérer leur contenu. Un trommel (un tambour fait office de tamis) va séparer les déchets par taille. L'overband va permettre de récupérer les éléments en acier tandis que le courant de Foucault permet la récupération de l'aluminium. Les tri optiques permettent séparer les plastiques. Enfin, les opérateurs font effectuer un tri manuel de qualité. 

Les erreurs seront ainsi retirées pour être retraitées (en combustibles solides de récupération). 

Les recyclables séparés en diverses catégories (ex : les plastiques sont séparés en 4 catégories différentes)  seront ensuite mis en balles avant expédition vers une usine de recyclage. 

Le verre

Définition

La collecte sélective ne concerne que le verre d'emballage (bouteilles, flacons, pots et bocaux). 

Le verre des fenêtres, pare-brise, aquariums, miroirs et la vaisselle en verre ne font pas partie du verre d'emballage.

La collecte des bennes à verre

La collecte des bennes à verre est assurée dans le cadre d'un marché de prestations de service.

Le titulaire actuel du marché est la société Minéris.

Que deviennent nos emballage en verre ?

Après la collecte sur le Pays d'Othe, le camion va vider son contenu dans une usine située à Reims. 

Les impuretés (collerettes, porcelaine...) y seront enlevées. Le calcin ainsi obtenu sera fondu à 1 500°C pour refaire de nouvelles bouteilles.